TCF Canada Expression Écrite Tâche 3: Sujet 01 ( Juin 2021)

Spread the love

TCF Canada Expression Écrite Tâche 3 Structure

minimum 120 mots/maximum 180 mots. Soit entre 40 et 60 mots pour la 1e partie de la tâche et entre 80 et 120 mots pour la 2e partie de la tâche.

  • On te donne deux documents. Deux opinions. Au sujet d’une réalité. On te demande de rédiger un court article.
  • L’article doit comprendre une première partie de 40 à 60 mots dans laquelle tu dois résumer le point de vue des deux documents.
  • Tu dois donner ton point de vue vis-à-vis du sujet dont parle les deux documents

1. Titre.
2. Point de vue des deux documents
3. Ton point de vue

Sujet 01:

Partagez Votre Rédaction ci-dessous !

 


Spread the love
S’abonner
Notification pour
guest
23 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Med. K
Med. K
4 mois il y a

Faut-il être autoritaire en éduquant son enfant?
Certains parents pratiquent une autorité sur la vie de leur enfant, peu importe l’âge tant qu’ils sont avec eux sous le même toit. Les autres, ont peur d’être sévère. Ils craignent d’impacter la personnalité de leur fils.
En ce qui me concerne, l’éducation de l’enfant se gère comme une ficelle tenue en main, nous devons lâcher progressivement au fil du temps, et la retirer en cas de déréglage en comportement ou habitude de l’enfant.
Les parents doivent faire apprendre des règles, les faire suivre au fur du temps, et d’intervenir en cas de dérive.
Mais la méthode d’intervention doit être constructive pour que l’enfant prend leurs remarque positivement et non pas être prudent de ses faits juste devant eux et rebelle dans la société.
Pour conclure, faire éduquer un enfant est pareil à un suivi de l’état d’un patient par son médecin. Donc, il faut l’accompagner de la bonne manière pour le mener vers la guérison.

Moh
Moh
11 mois il y a

l’éducation familiale

Certains parents qui sont autoritaires avec leurs gosses restent parfois sévères avec eux même lorsqu’ils deviennent majeurs de crainte qu’ils fréquentent des mauvaises habitudes. Tandis que d’autre parents pensent qu’il faut leurs donner un peu de liberté pour qu’ils ne manqueront pas de personnalité et auront plus tard le sens de responsabilité. Que doit on faire alors pour le mieux de nos enfants ?

D’après une étude sociologique sur les mentalités des jeunes majeurs; les statistiques prouvent que les personnes dont leurs faits ne dépendent pas de décisions de leurs parents sont plus sociables et aptes a vivre en communauté avec une forte personnalité; par contre ceux qui sont dominés par leurs parents personne ne peux compter sur eux. De plus; je pense qu’il faut laisser ses enfants sortir avec ses amis et réaliser ses projets non seulement pour profiter de sa jeunesse mais aussi pour lui permettre de bien confronter les difficultés de la vie. En revanche ; il faut aussi avoir des discussions avec eux et savoir ce qu’ils font afin de les orienter mieux vers la réussite.
Pour conclure; la bonne éducation est de bien contrôler les démarches de nos enfants toute en respectant et encourageant leurs choix.

Moumouh.

Arija Ahmed Nabil
Arija Ahmed Nabil
11 mois il y a

Balance en matière d’éducation des enfants.

 

Les parents sont parfois contraints d’être légèrement sévères vis-à-vis leurs enfants de peur qu’il ne fréquentent des gens de mauvais comportement voire de mauvais milieu. Cette autorité peut parfois être déplacé et priver ses gosses de s’épanouir dans des circonstances appropriées.

 

Les parents sont les piliers de la famille et le modèle qu’inspire tous les enfants. Cependant ils devront être en mesure de nouer un lien très particulier avec leurs enfants afin que ces derniers partagent aisément leurs soucis, désirs et tentations. A travers ces revendications, les parents auront un indicateur de distinction entre ce qui est bien et mauvais pour eux et éventuellement sur le type de fréquentation qu’a leurs enfants.

 

Ce constat devra aider les parents à convaincre leurs enfants que certains choix sont inappropriés en donnant bien évidemment des cas concrets appuyant cette mauvaise position, car à mon avis la seule manière de convaincre un gosse est de l’impliquer dans des situations pour qu’il constate personnellement la nature d’un acte.

 

Je pense que les parents doivent être souple quand il s’agit d’expériences pour ses enfants, toutefois ils doivent être en mesure de superviser leurs enfants par le biais de certaines techniques propres à eux, afin qu’ils les redressent en cas chute.

Jos
Jos
1 année il y a

Le contrôle parental
Les parents ont un apport incontournable dans la vie d’un enfant. Le premier document nous parle d’un jeune qui trouve que ces parents s’inquiètent pour au point de le nuire sans savoir. Le deuxième nous parle des parents qui par amour pour leurs enfants les donnent les laissés-allés qui peuvent avoir des conséquences sur leur vie. 60 mots
Il faut cependant noter que les parents ont pour devoir de veuillez à l’éducation des enfants. Malgré que ce control ait pour oubligations de respecter les droits de l’homme. Le parent doit être capable de dire non lorsqu’il le trouve important à l’enfant même si ce dernier prend mal pour l’instant lui il donnera raison à ces parents au futur. De plus l médias et les réseaux sociaux ont beaucoup d’influence sur les jeunes et les parents devaient jouer leur carte sans pitié car le but est d’aider.
Pour finir, les parents doivent être les maîtres et les surveillants dans enfants mais tout en respectant leurs droits fondamentaux.
125 mots
Mot totaux : 185 mots

khadija
khadija
1 année il y a

“L’éducation entre la tolérance et l’autorité”

Les parents sont autoritaires avec leurs enfants par peur de les perdre, mais le fait de les priver de leurs libertés peut engendrer un sentiment de limitation et d’isolement.
Par contre être très tolérant dans l’éducation des enfants et accepter tout ce qu’ils veulent est une mauvaise piste, car il devient difficile de les encadrer dans la société pendant l’âge adulte.

À mon avis être parent est une question de coeur. Il faut savoir doser entre la tolérance et l’autorité et cette dose s’appellent de l’entrainement, être un parent entraineure est la meilleure façons d’éduquer ses enfants.
L’entraineur est un ami avant tout, qui peut jouer avec son enfant mais derrière il y a des règles de jeux à respecter mutuellement.
En tant que mère de deux enfants je joue le rôle de l’amie proche dans la plupart du temps mais au besoin je fais sortir la casquette de l’autorité pour redresser le tirer et retracer les limites.

Dernière modification le 1 année il y a par khadija
Nass Sem
Nass Sem
Répondre à  khadija
10 mois il y a

Excellent

Abir Louail
Abir Louail
1 année il y a

Comment Comprendre mon fils adolescent?
L’adolescence est une étape de changement des attitudes d’un enfant à un adolescent. D’une part.. Par amour; les parents essaient de ne pas refuser une demande de leurs petits enfants pour qu’ils ne leurs laissent pas besoin d’une chose ou d’une autre. Par peur; ils ne leurs donnent pas assez de liberté par ce qu’ils ont peur que l’enfant; privé de leur liberté sois malheureux et manque de personalité. Et pour cela; les parents gardent cette attitude même si leurs enfants ont grandis et deviennent des adultes; ils appellent sur le téléphone pour leurs demander où sont-ils. Ils ne leurs laissent pas dormir chez les amis; et ils s’inquiètent si ils rentrent en retard.
D’autre part; comme l’adolescence est un complexe de changement chez les enfants; c’est pareil pour les parents aussi de changer leurs attitudes avec eux. L’adolescent a besoin des nouvelles expériences et des leçons de cette vie pour qu’il soit capable de prendre leur propre décisions et responsabilités plus tard; afin qu’il se stabilise avec sa propre famille.
Je pense que le parent doit addmettre à laisser en quelque sorte abondonner par son enfant et il doit aussi accepter que sa manière de faire soit remise en question car l’adolescent a de manière croissante un besoin de comprendre le sens de la vie.

honoré
honoré
1 année il y a

Discussion sur la liberté des enfants

La question du champ de liberté reste fondamentale chez enfants et parents. Marion estime être responsable à 19 ans, mais toujours sous le contrôle de ses parents, et moins libre que ses amis. Certains parents baissent leur sévérité et accordent plus de liberté à leurs enfants, car elle bâtit leur personnalité, mais portant peut réduire leur sociabilité.

Personnellement, j’estime que la question de la liberté est relative chez les enfants et adolescents. Elle est réduite lorsque l’individu reste sous l’abri familial. Tout individu dans sa croissance aspire progressivement à la liberté d’aller et venir, d’activités, de compagnie, et de divers choix. Mais la responsabilité parentale et la cohabitation limitent ce champ tant convoité par les jeunes. Pour ceux qui voudraient donc jouir de leur absolue liberté, l’indépendance dans la majorité est la solution. Il s’agit alors de s’affranchir de l’autorité parentale en définissant son cadre de vie personnel, afin de profiter de la large gamme d’attributs qu’offre la liberté.

dida
dida
1 année il y a

les parents sévères face aux parents flexibles
le sujet de l’éducation des enfants devise les avis .en constate deux manières différentes d’élever ces enfants ceux qui suivent leurs moindres gestes et controlent leurs quotidien en leurs imposant des lois et des règles et d’autres qui sont la juste pour assister ces derniers en cas de besoin ils préfèrent les laisser forger leur personnalité et vivre de différentes expériences .
Je pense qu’il est essentiel que les parents instaurent une relation de confiance qui est un pilier de l’ éducation réussie et il convient d’éviter la faible implication .la discipline incohérente. rigide et colérique et ainsi réussir la mission d’avoir des future individus utiles pour la société .

Hafid
Hafid
1 année il y a

Être parent n’est pas du tout une tâche aisée !

La relation parents-enfants est souvent parsemée de difficultés voire d’écueils. Les enfants se sentent parfois trop surveillés, dirigés ou même suivis. Par ailleurs, assigner aux jeunes trop de libertés et d’espace peut s’avérer néfaste.

A mon sens, il est préférable de trouver un terrain d’entente entre la rigidité et le laxisme. C’est-à-dire accorder plus de libertés conditionnées aux enfants, surtout les adolescents afin de réussir notre tâche de parents. Cette marge doit être marquée de responsabilités et de collaboration de la part de la progéniture. Ainsi, à chaque avantage attribué, doit correspondre une besogne physique ou intellectuelle.

De cette manière, on développe chez les jeunes l’esprit de partenariat et de participation active. La gratuité peut tourner en laisser-aller ou en désordre et du coup risque de compromettre l’éducation. La sévérité également est nocive car elle engendre l’éloignement ou le repli. On est donc appelé à trouver une ligne médiane entre les deux afin de préparer l’enfant à un accès responsable, réussi et fructueux à la vie sociale. 

Fogue
Fogue
1 année il y a

L’éducation des enfants : un thème qui fait encore polémique !
 
Depuis de nombreuses années, notre société ne voir son existence que sur celui d’un adulte responsable. D’après « Marion », un jeune homme de 19 ans, les parents devraient laisser la liberté à leurs enfants. Tandis que d’autres défendent l’action contraire qui est d’être stricte et sévère envers les enfants dans l’optique d’en faire des adultes plus responsable et soumis aux règles de la société.
 Notre société a besoin d’adultes conscients et respectueux de la loi. C’est la raison pour laquelle plusieurs personnes, surtout les adultes, pensent que les parents ont un grand rôle à jouer « lorsque le fer est encore chaud ». Car si ceux-ci acceptent tous les caprices de ces petits anges, le résultat risque d’être décevant voire même tragique.
Toutefois, contrôler l’enfant tout le temps, peut s’avérer être aussi une mauvaise idée. C’est le cas de notre jeune « Marion » ; celui-ci peut avoir des difficultés à devenir autonome ou voire même le pousser a fugué afin de gagner sa liberté. 

Dernière modification le 1 année il y a par Fogue
Hafid
Hafid
Répondre à  Fogue
1 année il y a

Très bonne rédaction. Bravo!
toutefois je crois que “Marion” est un prénom de fille. 😉

Illy
Illy
Répondre à  Hafid
1 année il y a

Je vois que votre rédaction est meilleure M.Hafid. (désolée M.Fogue)

Soukaina
Soukaina
Répondre à  Illy
1 année il y a

Nous pouvons bien remercier M. Hafid pour sa rédaction sans dénigrer les autres !
En tout cas j’apprends pour la première fois que notre proverbe marocains (fer tant qu’il chaud) date du du XVIe siècle en France ! Merci

Fifi
Fifi
1 année il y a

Bonjour chers lecteurs. auriez-vous la gentillesse d’évaluer et de noter? Merci

L’Education: Le sine qua non du bien-être de l’enfant.

L’éducation parental à toujours été un sujet mitigé. Certains pensent qu’un contrôle stricte est primordial afin de protéger leurs enfants tandis que d’autres prônent plus à un laisser faire et cèdent aux caprices de leurs progénitures de peur de conséquences désastreuses. Quel encadrement parental doit-on donc adopter?

De mon point de vue les aléas de la vie ont toujours des impacts sur l’éducation des enfants. De ce fait c’est aux ascendants d’assurer un épanouissement réussis à leurs enfants. Tout d’abord c’est à eux d’être d’abord un modèle puis protecteurs en mettant en place des stratégies d’éducation en fonction tranches d’âges de leurs progénitures. Tels que l’enseignement civique dès de leurs âges et créer une confiance solide entre parents et adolescents.

De plus une autorité stricte peut avoir des conséquences néfastes sur la vie des enfants. l’enfant pourra rencontrer des obstacles pour gravir les échelons social développer un manque de respect envers ses parents voire tomber dans la criminalité un manque de confiance en soi.

Pour conclure les parents devraient être activement impliqués dans l’éducation de leurs enfants et participer aux efforts visant à garantir que tous les enfants reçoivent une éducation de qualité.

Soukaina2
Soukaina2
Répondre à  Fifi
1 année il y a

Excelente rédaction avec un bon vocabulair, juste une petite remarque je trouve qu’il manque des virgules dans certaines phrases “De plus, une autorité… ” “Pour conclure, les parents…”

Soukaina
Soukaina
Répondre à  Fifi
1 année il y a

Bonjour. je fais suite à ta demande de retour. Etant récidive; je suis sure que tu aurais au moins un 17 bon vocabulaire bonne structure… juste une petite remarque: il est préférable de donner son avis de manière généralisée sans insister sur le fait que c’est un avis personnel; autrement remplacer “de mon point de vue” par ” En effet” “De fait” ou même commencer l’idée directement.
Et attention au nombre de mots. C’est primordial de ne pas dépasser.
Bonne chance!

Dernière modification le 1 année il y a par Soukaina
Fzz
Fzz
1 année il y a

Enfants et Education !

De nos jours l’éducation des enfants n’est pas une chose facile et divise l’opinion public . Certains pensent qu’il faut toujours imposer les règles être très protecteurs et sévères avec leurs enfants . Et d’autres au contraire ils leur donnent toute la liberté sans aucun cntrôle pour la simple et unique raison évitez qu’ils soient malheureux et de faible personnalité .

A ce sujet il est important de reconnaitre que nous vivons en groupe et dans une société et ue les règles et les restrictions sont partout .C’est pour cela ne pas contrôler ses enfants ou leur donner toute la liberté leur posera surement des problèmes dans leur vie . A mon avis l’enfant doit avoir une liberté mais avec un léger contôle . Ne pas réprimer et ne pas tout donner aussi en vue de forger une forte personnalité avec des limites et des principes

Mahmoud
Mahmoud
1 année il y a

Le contrôle parental sur les enfants est une question récurrente, certains parents pensent que le contrôle doit être présent surtout dans la période de l’adolescence, afin de protéger ses enfants contre le danger d’extérieur. D’autres laissent ses enfants prendre leur liberté et acceptent tout demande afin de construire une solide personnalité et pour qu’ils soient heureux selon ses avis.
En effet le contrôle et l’autorité des parents sur leurs enfants peuvent les protéger contre certains dangers qui seront proche des enfants surtout dans la période de l’adolescence, ainsi que les instructions des parents sont un véritable guide pour connaitre bien comment s’aborder avec les gens et les différentes situations dans la vie. Toutefois il y en a des parents qui exercent  un contrôle sévère et qui sont méticuleux envers ses enfants, ce qui engendre des problèmes à long terme à propos de comportement et de personnalité chez ces adolescents, voir le manque de confiance en soi, maque d’autonomie, et une expérience nulle en société.
Quelques soit le niveau de contrôle que les parents fassent envers ses enfants,  c’est à cause de l’amour qu’ils apportent envers eux, et pour leurs protéger des différents obstacles et dangers qui peuvent rencontrer dans le future. 

VaniMassoch
VaniMassoch
Répondre à  Mahmoud
11 mois il y a

Au de dire” ses enfants”C’est mieux leurs enfants…

Fzz
Fzz
Répondre à  Mahmoud
1 année il y a

Il manque un titre non ?

Soukaina
Soukaina
Répondre à  Fzz
1 année il y a

Il n’est pas obligatoire

FATIMA
FATIMA
1 année il y a

Un parent est avant tout un mentor. Les méthodes diffèrent selon les générations et selon même l’éducation de chacun. Puisque les uns optent pour une éducation sévère et cadrée pour élever des enfants disciplinés, tandis que d’autres pensent qu’en laissant de l’espace aux enfants pour s’exprimer leur laissera l’opportunités de s’affirmer et être fort de personnalité.
La préoccupation des parents a toujours été l’éducation des enfants. En effet, les enfants peuvent vite se perdre au long du chemin s’ils ne disposent pas de bonnes bases leur permettant de distinguer le bien du mauvais et d’avoir la confiance en soi pour la prise de risque afin de réaliser leurs rêves. D’ailleurs, en mettant des barrières clair l’enfant saura que pour chaque action une conséquence suit donc saura prendre du recul lors de prise de décisions et acquièrera comme ça une sagesse qui l’aidera à affronter la vie.
En conclusion, l’éducation des enfants n’a jamais été tâche facile. L’essentiel c’est que l’enfant doit grandir dans un environnement équilibré sans trop l’oppresser ni trop le gâter.

23
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Retour haut de page